img Actu 12.jpg

Les 5 points à respecter pour une conduite du changement réussie

 

Ces 6 étapes sont une feuille de route à suivre, mais il y a 5 choses à respecter pour que le changement soit accepté pleinement par vos équipes. 

La communication est le maître mot

 

Sans communication, impossible d’être clair sur le chemin à emprunter. Quelque chose de bien expliqué, avec les tenants et les aboutissements de la démarche permet que l’ensemble de vos équipes adhère au projet. Sans quoi, les réticences et les peurs peuvent être bien présentes. Soyez à l’écoute des interrogations, des doutes et essayez d’être rassurants. 

L’adhésion : l’objectif premier

 

Restez pédagogue. Face aux incertitudes ou aux doutes, expliquez toujours les bénéfices de mener un tel changement. Certaines personnes seront toujours réfractaires aux nouvelles idées. Embarquez celles qui ont des doutes qui peuvent être dissipés grâce à vos explications. Soyez empathique avec vos équipes.

Les talents doivent être mis en avant 

 

Cherchez avant tout la co-construction dans cette démarche de changement et écoutez ce que votre équipe a à vous dire. Faites travailler les méninges de vos collaborateurs lors de sessions de brainstorming ou des ateliers. Inclure le plus de personnes possible permet une meilleure adhésion et une valorisation des talents de chacun. 

La coordination des équipes est essentielle

 

Pour co-construire un changement durable dans le temps, appuyez-vous sur vos équipes et les personnes les plus impliquées pour convaincre un maximum de personnes des bénéfices de la transformation. Ce sont elles qui vont réussir à transformer en profondeur l’entreprise, donnez-leur la possibilité d’animer des groupes de travail pour répondre aux interrogations et aux peurs de chacun. 

Les échéances ne doivent pas être oubliées

 

Avant de mettre en place la conduite du changement, votre feuille de route doit comporter des échéances claires et réalisables. Pour être crédible, tant sur votre capacité à entendre les incertitudes de chacun, que sur votre engagement dans ce projet de réorganisation, il faut respecter les dates butoirs qui ont été fixées. 

 

La conduite du changement n’est pas un projet à prendre à la légère. Mal réalisée, elle peut mener à un turnover important, une mauvaise compréhension des enjeux et des burnout significatifs. 

 

L’accompagnement et la définition d’une stratégie sont nécessaires pour que vos équipes adhèrent au changement. Les softs skills sont sans doute ceux qui vous aideront le plus pour piloter ce projet. 

 

Vous avez besoin d’un accompagnement pour la réorganisation de votre entreprise ? Vous êtes sur le point d’opérer une transformation profonde au sein de vos équipes ? Nous sommes là pour vous aider. Prenez contact avec nous, nous serons ravies de discuter de vos besoins :)